NUTELLA et phtalate ? Selon le reportage diffusé sur Arte le mardi 27 juillet 2010 nous apprenons avec stupéfaction qu'outre l'huile de palme et certains OGM selon Greenpeace, la fameuse pâte à tartiner à destination des enfants -et parents gourmands-, contient un phtalate considéré comme le plus dangereux, le DEHP et décelé par l'Office Fédéral de l'environnement.

 

 

nutella tartines goûter favori des enfants

 

 

Alors que les phtalates seront interdits dans les jouets pour bébés du fait de leur toxicité et de leur possible injestion en Europe à la fin 2012, la société Ferrero reconnait sa présence dans le produit.

 

NUTELLA : Tout ce qu'il faut savoir sur la pâte a tartiner dont la "loi Nutella"

 

 

Phtalates : qu'est ce que c'est ?

Les phtalates agissent comme une hormone ici synthétique et provoquent des dérèglements hormonaux, jusqu'à la possible stérilité chez l'homme. Ingérés par la femme enceinte, ces phtalates peuvent atteindre le foetus et entrainer des malformations. De plus les phtalates sont bio-accumulés, c'est à dire qu'ils sont accumulés dans le corps et non évacués.

 

Toutefois, leur utilisation dans les jouets et emballages alimentaires est très réduite en Europe en raison de leur dangerosité. La réglementation en vigueur restreint leurs emplois, dans de nombreux pays. Par exemple, l'Italie qui fut l'un des derniers pays européens à bannir les phtalates comme plastifiants dans les films étirables alimentaires, leur absence reste aujourd'hui un argument : « No ftalato », comme en France pour des produits d'hygiène corporelle écolabel Européen de l'Arbre vert "sans phtalates".

 

 

Le risque de leur utilisation reste élevé dans ces articles venus d'ailleurs, Asie en particulier, car les phtalates ont des performances inégalées pour un prix raisonnable.

 

Il apparaît alors une contradiction : d'un côté nombre de pays Européens poussent (par l'intermédiaire de réglementations) à la diminution de l'utilisation de ces agents chimiques, mais d'un autre côté, l'importation ne semble pas disposer d'un système de contrôle suffisant pour garantir un emploi respectueux, non seulement des réglementations, mais avant tout des personnes.

Cette omniprésence dans nos produits de consommation a suscité certaines inquiétudes de la part des organismes de santé publique qui étudient donc depuis plus de 20 ans leur toxicité et les effets possibles des phtalates sur l’être humain et son l'environnemen.t



Source : l'emballage qui tue  Durableo (Nutella : tout ce qu'il faut savoir Novembre 2012)

Tag(s) : #environnement
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog