L'augmentation des taxes pour lutter contre le tabagisme, ralentit faiblement les ventes de cigarettes dans nos pays développés. Les cigarettiers ayant "abandonnés" nos pays pour se tourner vers leurs zones de croissance que sont les pays en voie de développement. Mais sachons qu'un mégot de cigarette jeté pollue jusqu'à 500 litres d'eau et qu'un chewing-gums reste près de 5 ans sur site. 

 

pollution-eau.jpg

 

« Pure province » est Un faisceau d’actions diverses menées par tout un chacun avec un objectif commun : une région propre.

Relevez ce défi avec nous en participant à nos actions ou en adoptant les gestes que vous trouverez sur le site web : http://www.pureprovince.be/

 

Un mégot de cigarette pollue 500L d'eau

pollution-eau

Un mégot de cigarette pollue jusqu'à 500 L d'eau

 

Notre campagne ‘petits déchets sauvages’

Ce n’est pas parce qu’ils sont petits, qu’ils ne polluent pas !

Abandonner son mégot de cigarette sur la voie publique est pour beaucoup un geste automatique, presqu’anodin dont peu mesurent la nocivité pour l’environnement.

Rarement considérés  comme des déchets sauvages en raison de leur petite taille, les mégots de cigarette libèrent pourtant près de 4.000 produits chimiques différents (nicotines, adjuvants, édulcorants, métaux lourds, arômes de synthèse, composés organiques et inorganiques, etc.), qui se diffusent dans la terre, sont transportés par la pluie et se retrouvent dans nos réseaux d’égouts.

Chaque année, ce sont 4,5 milliards de mégots qui sont jetés dans le monde entier! Ces produits chimiques, infimes dans chaque mégot, représentent donc au total une nuisance non négligeable.

En plus de leur nettoyage quotidien, ces filtres abandonnés engendrent des coûts supplémentaires dans la maintenance des installations pour l’épuration des eaux et dans leur traitement.

Les mégots représentent également une menace pour la faune et la flore : les oiseaux et les poissons les confondent souvent avec de la nourriture.

Ces petits déchets jetés par terre détériorent enfin l’environnement. Il faut en effet de 1 à 3 ans pour qu’ils se décomposent et jusqu’à 12 ans pour que leurs substances se désintègrent complètement dans la nature.

C’est à ce petit geste incivique en nette augmentation depuis l’interdiction de fumer dans les lieux publics que la campagne Pure Province a décidé de s’attaquer. En ciblant les plus petits déchets que sont les mégots de cigarettes et les chewing-gums, nous comptons démontrer qu’il n’y a pas de déchet inoffensif, aussi petit soit-il.

 

affiche-campagne-chewing-gum.jpg

 

 

Souce : http://www.pureprovince.be/

 

 

Tag(s) : #environnement
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog