Depuis pres d'une semaine, c'est le grand show a Munich. Non ce n'est pas encore la fete de la biere mais bien la grande messe du spatial. Toutes les entreprises du spatial mondial regroupees derriere l'IEEE, ainsi que l'ESA, la Nasa et la Jaxa sont a Munich pour presenter et exposer les projets en cours et futurs autours de notre terre.

 

Projet GMES : les sentinelles 1, 2 et 3

Le monitoring de notre planete, de l'etude de la biomasse, aux feux de forets, tsunami et tremblements de terre, a l'elevation des temperatures et de la hauteur des mers, au suivis de la fontes des glaciers en passant par les mouvements des masses atmospheriques, aux niveaux des differents gaz a effet de serre.

 

 

 

Pour sa part, l’ESA est chargée de mettre en œuvre la composante spatiale spécifique de GMES.

Son rôle consiste à développer la série des satellites Sentinelles, à réaliser le segment sol

correspondant, et à coordonner l’accès aux données issues de ces satellites et d’autres missions

(essentiellement des missions réalisées par des Etats membres de l’ESA) pour contribuer à

répondre aux besoins en matière de services GMES.

Sentinelle 1 prendra des images radar 24 heures sur 24, par tous temps, pour le suivi des

océans et des terres émergées. La mission d’imagerie optique à haute résolution Sentinelle 2

observera les terres émergées. Quant au satellite Sentinelle 3, équipé d’un ensemble

d’instruments d’altimétrie, il surveillera les océans ainsi que les terres émergées à l’échelle

du globe.

 

 

 

 

Source : ESA  et http://www.esa.int/esaLP/LPgmes.html

 

 

 

Tag(s) : #environnement
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog